Prostituée Madrid

prostituée madrid Le célèbre dicton en Espagne, “Pitié le pauvre, le pauvre revient à ses sens”, est né de la présence d’un grand nombre de bordels dans toute la région de Madrid. La prostitution à Madrid est devenue une grande industrie commerciale et les autorités s’efforcent de protéger les intérêts des prostituées en les mettant en prison. D’un autre côté, le gouvernement tient également à décourager la prostitution. Ils ont essayé d’imposer une interdiction totale des bordels à Madrid et dans d’autres villes espagnoles ainsi que dans le reste de l’Europe. Mais il y a encore un peu de divergence alors que l’industrie de la prostitution continue de prospérer malgré le fait que les autorités locales ont créé plusieurs bordels.

Le Secrétariat de la prostitution a été très utile pour aider les femmes qui veulent sortir du bordel et chercher de l’aide pour trouver un emploi légitime. Il existe plusieurs organisations qui aident les femmes en organisant une réunion avec les employeurs potentiels, en procédant à une vérification approfondie de leurs antécédents et en les aidant à trouver des appartements et des hôtels. Ces organisations suivent également les progrès des femmes qui tentent de trouver un emploi. Les principaux objectifs du Secrétariat à la prostitution consistent à aider les femmes à trouver un emploi et à les aider à sortir des bordels.

Mais cela ne signifie pas que les bordels peuvent continuer à fonctionner sans être dérangés. Il leur est strictement interdit de permettre à leurs employés de travailler pour toute entreprise liée à des relations de bordel. Tout employé qui participe à cette activité criminelle sera poursuivi en vertu de la loi. Les autorités locales ont également formulé une loi qui interdit la publicité des lieux proposant des bordels. Les bordels ont jusqu’à l’année 2020, pour créer une licence commerciale ou une licence d’exploitation.